A l’annonce du confinement, l’IMEP • Paris College of Music s’est mobilisé pour permettre à tous ses étudiants de suivre leur formation 100% en ligne.

Les professeurs et l’administration ont travaillé de concert pour que ce nouveau confinement se passe le mieux possible, avec un maintien du lien relationnel. Les emplois du temps sont demeurés inchangés, ainsi que les groupes de travail qui continuent à communiquer facilement. Les professeurs, qui ont su se rendre disponibles et accessibles, ont veillé à ce que cette situation n’entrave pas la progression de leurs élèves.

Lors du premier confinement, plusieurs outils avaient déjà été mis en place avec succès pour permettre une continuité pédagogique. Depuis octobre, ils ont été perfectionnés avec,  par exemple, l’ouverture d’une plateforme Moodle uniformisée accessible à chaque étudiant. L’utilisation de documents partagés et les ressources en ligne, ainsi que les systèmes de vidéoconférence type Zoom ou Discord ont été autant de moyens pour nos étudiants et nos professeurs de continuer à avancer dans le programme de cours.

Guy von Gaudecker, co-directeur et professeur de l’IMEP, fait le point : 

“Le retour d’expérience suite au premier confinement de mars et l’anticipation d’un possible reconfinement ont conduit l’école à se doter, dès septembre, de moyens techniques de captation des cours dans les salles de classe pour un partage en visioconférence.

Nous avons ouvert une plateforme Moodle qui offre l’ensemble des fonctionnalités requises à l’enseignement à distance. Avec cette solution, nous fournissons un portail unique d’accès à une organisation mutuelle des cours : constitution des classes, annonces et autres communication des professeurs, calendrier, liens vers les visioconférences, système de messagerie dédié, ressources partagées, échanges de devoirs à rendre et de feedback, contenus de cours, quiz et autres outils d’enseignement à distance…

L’usage de la plateforme dépend des professeurs et de la nature des cours. Si Moodle se veut être le lieu de référence pour les cours, d’autres outils restent utilisés selon les besoins.

Bien que l’enseignement à distance exige un investissement personnel supplémentaire, ces outils ont souvent apporté un confort notable. L’école a aussi testé les solutions de jam en ligne, qui s’avèrent plus encourageantes que nous ne l’avions anticipé, malgré les inconvénients liés aux connexions internet.

En règle générale, les cours doivent s’adapter, d’autant plus pour nos matières musicales pour lesquelles une grande part de la transmission se fait autrement que par le langage. Il nous faut être créatifs, et souvent consacrer plus de temps ! Un facteur positif intervient néanmoins dans l’acquisition des compétences : les étudiants sont souvent davantage disponibles pour leur travail personnel. Ils s’organisent de leur côté, créent des groupes sur les réseaux sociaux, utilisent toutes sortes de plateformes pour échanger entre eux (sans le regard des professeurs).

Beaucoup d’élèves ont manifesté leur satisfaction et apprécient les efforts de l’IMEP dans ce domaine ; les formations se poursuivent avec un très bon niveau des acquis de compétences.“ 

Le rythme est soutenu, on a autant de boulot qu’avant confinement (voir plus), un peu plus de stress avec les connections informatiques et communication pendant le cours mais dans l’ensemble cela fonctionne bien et ça doit être compliqué pour les profs de gérer toutes les infos qu’ils reçoivent bravo à eux et votre super logistique ! Le système Zoom marche pas mal. Vivement le retour à l’IMEP.

Fabrice Kormao – élève en 4ème année de Cycle Professionnel.

Share This