Inscrivez-vous aux auditions pour l'année 2017-2018 dès maintenant
ICI

Les concerts de fin d’année

Les dates à retenir

  • Dimanche 4 juin 2017 au Studio de l’Ermitage à 20h, (ouverture des portes 19h45) : Ensembles du cycle supérieur et big band
  • Dimanche 11 juin 2017 au Sunside à 20h, (ouverture des portes 19h45) : Ensembles du cycle supérieur
  • Mardi 13 et mercredi 14 juin 2017 à l’entrepôt à 19h30, ensembles du cycle libre

Plus en détail…

Dimanche 4 juin 2017 au Studio de l’Ermitage à 20h,

concert de fin d’année du cycle supérieur / 1ere partie. Tarif normal 14€, étudiants 9€, étudiants IMEP 5€. Billetterie en ligne https://www.weezevent.com/imep-paris-college-of-music-04-06-17

En début de soirée, deux ensembles du cycle supérieur sous la direction artistique de Manuel Rocheman joueront

1er ensemble

Loro (Egberto Gismonti)

Skylark (Hoagy Carmichael)

Influence (Maël Courageux)

2ème ensemble 

Father’s Journey (Anthony d’Amario)

Rise (Anthony d’Amario,  Guillaume Boisseau)

The Transported Man (Anthony d’Amario)

 

Musiciens

Maël Courageux – piano

Hugo Rodrigue – guitare

Arthur Alfocea – guitare

Paul Oxby – contrebasse

Jordan Caron – batterie

Musiciens

Anthony D’Amario – piano

Nicolas Gothier – saxophone

Guillaume Boisseau – guitare

Damien Fior – basse

Leo Godart – batterie

 


 

En deuxième partie, le big band de l’IMEP Paris College of Music sous la direction artistique de Phil Hilfiker et François Fichu. Les étudiants présenteront leurs arrangements de fin d’études sur un titre de leur choix dans un registre encore très varié cette année : Musiques de film, titres de rock, de métal, standards, groove… il y en a pour tous les goûts! Découvrez plus bas ce qu’ils en disent!

1er set du big band

Basie’s blues in C (comp, arr John Harpin)

I Mean You (Thelonious Monk), arrangement Guillaume Boisseau

« Ce morceau est un classique du genre, connu de tout mélomane qui se respecte. On n’est jamais déçu avec Monk. C’est l’assurance de ne pas se tromper tant sa musique offre de perspectives, que ce soit pour l’auditeur ou pour l’arrangeur. Un choix traditionnel donc, mais diablement efficace. » Guillaume

Sweet child o’mine (Guns n Roses ) , arrangé par Nicolas Gothier

«  Il est des musiques qui traversent votre vie. Elles correspondent à des moments importants de votre parcours. Telle la Madeleine de Proust elles ravivent des souvenirs, des sensations, des couleurs, des sentiments. Cette chanson est pour moi cette madeleine. L’arranger pour big band s’est donc imposé à moi pour conclure ces 5 belles années à l IMEP et rendre hommage à la personne qui m’a permis de réaliser ce challenge. » Nicolas

Superstition (Stevie Wonder), arrangé par Elliot langlois

« Pour moi, il est l’un des artistes les plus importants de sa génération. Sa voix et ses mélodies m’accompagnent depuis mon enfance et mes premières notes lui ont été consacrées.  Ce soir, avec l’aide du Big band de l’IMEP, c’est à Stevie Wonder que je rends hommage. » Elliot

Just dare, my foolish heart (Young, Washington), arrangé et chanté par Augustin Ledieu

« une reflexion informelle autour du mariage entre Count Basie, Kurt Elling, Mendelssohn et moi. Dans quelques semaines, je me marierai. Il était impossible que ce projet ne s’en trouve pas coloré. » Augustin

Mannix (Lalo Schifrin) , arrangé par Arnaud Quercy

« Lalo Schifrin est un arrangeur et compositeur incroyablement prolifique, notamment dans l’orchestration de musique latine et surtout dans un nombre impressionnant de musiques de film et séries télévisées, dont Mission Impossible, Bullit, et bien sûr Mannix, toutes ayant bercé mon enfance. C’est donc avec ce dernier que j’ai souhaité avant tout rechercher à jouer des contrastes: entre puissance du big band et finesse de certains sons cuivrés ou du vibraphone; entre la valse dynamique à l’harmonie riche et lyrique et l’atmosphère plus étrange, dissonante, aux sons parfois curieux, évoquant ainsi ces thrillers des années 70. » Arnaud

Celestin (Eddy Louiss), arrangé par Corto Vermée

« J’ai voulu ici rendre un petit hommage à Eddy Louiss, grand musicien du Jazz Français disparu récemment, avec cette belle mélodie chaloupée et festive. Dans la musique d’Eddy Louiss, il y a  pour moi ce qui est le plus essentiel : faire danser les gens ! » Corto

Joanna (Carles Benavent), arrangé par Ulkü Yuce

« Le son de Carles Benavent est un pont qui se situe non seulement entre le jazz et le flamenco, mais aussi la musique orientale. Dans son style; vous pouvez découvrir plusieurs formes de caractères tels que la tendresse, la force, une touche trés légère et délicate couvertes par la simplicité. En d’autres termes, il nous montre les vagues mais on peut aussi voir à quel point l’océan est profond et riche. » Ulkü

Flight Atchafalaya (Micheal League, Snarky Puppy & Metropole Orkest) arrangé par Paul Gasq

« Pendant ma première année à l’IMEP je découvrais Snarky Puppy. Ce groupe m’a très vite fasciné: composition, arrangement, énergie, musicalité et performance. La formation originale du groupe et le grand nombre de musiciens ont fait qu’ils me sont apparus comme un « big band des temps modernes ». C’est cette idée qui m’a donné envie d’arranger leur musique pour un « big band classique ». D’abord Jazz-Funk pour finir sur un groove infectueux de la Nouvelle Orleans, cet arrangement représente les deux facettes que j’ai cultivé pendant ces 5 années à l’école et avec ce groupe : composition et improvisation, tradition et modernité. » Paul

2ème set du big band

The BB Hendrix Experience (meddley de 3titres de Jimi Hendrix), arrangé par Edgar Meunier

« J’ai été et serai toujours un fan de rock, en particulier celui des 60’s. Lorsque j’ai débuté l’apprentissage de la guitare, j’ai immédiatement adoré Jimi Hendrix. Me voilà à la fin de ma scolarité et j’ai choisi d’utiliser le savoir que j’ai acquis pour revenir à la source de ma culture musicale et ainsi donner naissance à “The BB Hendrix Experience ! » Edgar

Shine on you crazy diamond (David Gilmour, Roger Waters, et Rick Wright), arrangé par Tommy lasnier.

« Pink Floyd est un groupe important pour moi car celui-ci fait partie des premiers disques que j’ai écoutés. L’idée de les revisiter en écrivant pour un Big Band m’est apparue comme un clin d’oeil amusant à mon adolescence. Mêler Jazz et Rock psychédélique sur la chanson «Shine on You Crazy Diamond » me semblait parfait pour terminer ces 5 années passées à l’IMEP ! » Tommy

I Know A Little (Steve Gaines/Lynyrd Skynyrd), arrangé par Jérémy Quentin

« Pour ce projet de fin d’étude, je voulais un morceau efficace, énergique, et qui représente ma culture musicale. J’ai naturellement choisi I know a Little, car il représente tout ça. C’est également un clin d’oeil à ma famille, et à quelques amis proches, avec lesquels j’ai eu le plaisir de jouer ce morceau. J’espère que vous en profiterez autant que moi ! » Jérémy

Giant love Meddley Giant Steps et I Love You), arrangé par Camille Dupeyron

« A travers cet arrangement sur deux standards (Medley Giant Steps et I Love You), j’ai voulu raconter une histoire. Une histoire d’amour rassurante mais qui rend ses protagonistes aveugles et sourds à leur environnement, alors qu’une tempête dévastatrice les approche… » Camille

Not So Long Ago, Not So Far Away (John Williams), arrangé par Maël Courageux

« Après cinq longues années passées à bûcher sur les bancs de l’IMEP aux côtés de mes camarades de classe, je pense pouvoir dire non sans fierté qu’au bout du compte, la Force est avec nous… »  Maël

Round midnight , (Thelonious Monk), arrangé par Yann Schwab

« Ballade à la mélodie d’une riche simplicité contrastant avec des couleurs harmoniques complexes, le tout au service de l’émotion … Ce chef-d’oeuvre deThelonious Monk m’est apparu comme une évidence pour conclure mon parcours à l’IMEP. » Yann

Hideaway (Jacob Collier), arrangé par Hugo Rodrigue

« Dès ma première écoute de Jacob Collier, j’ai rapidement été saisi d’un sentiment d’admiration partagé par mes camarades de classe. Ce jeune talent me surprend par sa maîtrise de l’harmonie et l’originalité de ses compositions. Pour mon arrangement, j’ai décidé d’étudier l’une de ses compositions qui m’a le plus touché afin de mieux comprendre sa vision de l’harmonie qui même après toutes ces années d’études continue à me plaire. Bonne écoute. » Hugo

Killing in the name (Rage Against The Machine) arrangé par Léo Godart:

« La musique metal et hard rock a toujours été, depuis mon plus jeune âge, une énorme source d’inspiration. En grandissant, j’ai appris à m’ouvrir et à découvrir d’autres styles, tel que le jazz, la musique latine ou encore le funk. Je vous présente donc ici une synthèse de mon évolution. » Léo

Musiciens du big band

Saxophones : Phil Hilfiker, Benoît Crauste, Nicolas Gothier, Antoine Lebouc, Yann Jankielewicz

Trompettes : Philippe Larrere, Denis Jusseaume, Dorian Vidal, Olivier Faure

Trombones : Ramon Fossati, Julie Carbonneaux, Guy Von Gaudecker, Giovani Hector

Section rythmique : Arnaud Quercy (piano), Jérémy Quentin (guitare), Elliot Langlois (basse), Camille Dupeyron (batterie)

Chant : Augustin Ledieu sur Superstition, Just dare, my foolish heart, Shine on you crazy diamond, I Know A Little, Killing in the name, Hideaway (avec Joséphine Viger,Jémina Bréchoire et Calypso Larrazet-Llop)

Vibraphone : Chloé Denis sur Mannix

Direction artistique et musicale : Manuel Rocheman, François Fichu, Phil Hilfiker


Dimanche 11 juin 2017 au Sunside, 60 rue des Lombards à 20h, (ouverture des portes 19h45) : Tarif normal 10€, étudiants 8€, étudiants IMEP 5€

Ensembles du cycle supérieur


Mardi 13 et mercredi 14 juin 2017 à l’entrepôt à 19h30. Accès gratuit

Ensembles du cycle libre

 

Share This